11 objets qui m’aident au quotidien – la chambre

On me demande souvent ce que j’ai fait pour rendre mon quotidien plus accessible, alors voici une série d’articles qui récapitule les objets que j’ai trouvé pour me faciliter la vie !

Ce premier article concerne la chambre, mais je prévois également de faire la salle de bain, les toilettes et la cuisine, ainsi qu’un article un peu fourre-tout avec ce qui ne tenait pas dans les pièces précédentes. Je ferai également des versions filmées car je sais que tout le monde ne lit pas mon blog et je pourrai aussi montrer certains objets en action, pour donner un peu plus de détails sur leur prise en main.

Si tu veux une liste qui récapitule tous ces objets (et même davantage), c’est juste ici.


Grande table de lit

Avant j’avais une table de lit en bambou, mais il s’est posé deux soucis :
– Jean-Jean et Clémentine, mes deux adorables boules de poils lapinesques, se faisaient une joie de grignoter ce nouveau jouet à leur portée.
– La table était également bien lourde, entre trois et quatre kilos, ce qui n’est pas négligeable quand comme moi on a un corps fragile qui se casse si facilement.
Je suis aussi passé par la table de camping, dont je parle dans la première vidéo sur les objets qui m’aident au quotidien, mais je la trouvais bien trop haute pour une utilisation confortable en position semi-allongée.

Mais depuis quelques semaines, j’ai la table parfaite qui me permet de travailler même quand je ne suis pas en état de me mettre à mon bureau. Je sais que dans ces cas-là il faut plutôt mieux se reposer, mais quand ça fait plusieurs jours que je suis juste bloqué dans mon lit à ne pas pouvoir avancer sur mon travail je commence à être pas mal frustré, ce qui n’améliore pas mon état. Heureusement qu’il existe cette tablette absolument merveilleuse !

Elle est réglable en hauteur à plusieurs niveaux, ce qui permet de l’utiliser assis, semi-allongé, quasi complètement allongé… dans toutes les positions que tu veux. Elle s’incline également, ou peut s’utiliser à plat, selon ce que tu veux en faire. Ce que je trouve absolument top c’est sa praticité : elle est assez grande pour que je puisse utiliser mon ordinateur de montage qui est un 17 pouces bien lourd comme il faut avec ma souris à côté mais se replie très facilement et se range à plat dans une armoire sans soucis -perso elle est rangée dans mon placard à vêtements, juste en dessous de mes chemises suspendues à des cintres.

Il y a également un petit rebord pour retenir les objets si la table est inclinée, mais aussi un repose poignet en silicone (je pense ?) très confortable : si tu n’en veux pas tu peux les remplacer par des petits plots plats en silicone compris dans le paquet, qui empêcheront aussi les affaires posées sur la table de glisser. Après quelques années de recherches, je pense que j’ai enfin trouvé la table de lit idéale pour travailler avec mon gros ordinateur, pratique à ranger mais surtout à utiliser.

> Grande table de lit couleur caramel <
> Grande table de lit couleur blanche <
> Grande table de lit couleur noire <


Petite table de lit

Pour les moments où la grande table de lit est bien trop grande, j’en ai aussi une plus petite. Depuis quelques mois j’ai investi dans un petit ordinateur portable avec un écran tactile, qui sert à la fois pour le travail et les loisirs. Il est léger et sa batterie dure un bon moment, ce qui me permet de le promener partout avec moi et de pouvoir écrire mes scripts, mes articles (comme celui que je rédige actuellement) mais aussi de répondre à mes mails un peu partout.

Côté loisirs, j’ai découvert le bonheur des puzzles sur ordinateur, qui me font bien moins mal que les puzzles physiques : ils sont absolument idéaux pour les crises interminables et les moments durant lesquels j’ai besoin de me vider la tête. Pour utiliser mon petit ordinateur confortablement, plutôt que d’avoir à le garder sur mes genoux et me tordre dans tous les sens, j’ai une petite table réglable avec des pieds qui pivotent dans tous les sens !

Cette table est très légère et s’adapte parfaitement à toutes les situations, grâce à ses trois pieds qui pivotent. Au départ, j’ai mis un peu de temps à trouver des positions qui me convenaient, l’objet peut ressembler à un casse-tête ou un jeu de logique lors des premières utilisations : heureusement il y a un papier fourni avec différents exemples, que tu peux aussi voir directement sur la page d’achat. Ce que j’ai trouvé très pratique, c’est le petit plateau amovible pour poser ta souris : personnellement, je l’utilise pour y mettre mon téléphone et le stylet qui me sert pour l’ordinateur, lorsque je ne l’utilise pas. J’avais un peu peur de son degré de solidité, mais je l’utilise depuis quelques semaines maintenant et rien à redire, c’est bien plus durable et stable que ce que je pensais.

Le seul point négatif que je vois est celui du matériau : l’aluminium permet d’avoir une table légère et solide, mais comme je te l’ai dit dans ma vidéo sur une journée de crise, quand je ne vais pas bien le contact froid du métal m’est insupportable. L’astuce que j’ai trouvée est de protéger ma peau avec des manches longues, et quand il fait trop chaud pour être couvert de tout simplement enfiler des guêtres en coton sur mes avant-bras. C’est tout simple mais cela fonctionne à merveille. Si tu n’as pas de guêtres, tu peux aussi trouver des chaussettes longues que tu n’utilises plus et couper le bout pour en faire un tube, ou même récupérer les bras d’un vieux t-shirt à manches longues tâché ou déchiré.

> Table de lit réglable et pliable en métal <


Anecdote super mignonne : j’écris ce bout de l’article avec une seule main parce que Clémentine demande des câlins, elle a décidé que comme j’ai deux mains il y en a une pour elle et une pour le travail. Et c’est une très bonne décision je trouve, même si ça n’est pas très pratique.


Support pour livre ou revue

Au fur et à mesure que mes douleurs ont progressé mais surtout que mon corps s’est fragilisé, j’ai peu à peu eu de plus en plus de difficultés à tenir un livre dans mes mains. Dès que je les utilise un peu trop, surtout en temps de crise, mes bras et poignets me font très mal et surtout mes doigts ont tendance à se subluxer. Pour te décrire un peu la sensation, c’est assez particulier : j’ai l’impression que toutes les articulations de ma main se démettent et que je vais me retrouver avec un petit tas de morceaux de doigts. Ce qui n’est pas très pratique, mais qui heureusement n’arrivera pas. Normalement.

Mais même si mes doigts ne vont pas tomber en miettes -tout de suite du moins, les subluxations et tendinites sont très désagréables en plus d’être douloureuses. Heureusement il y a une solution toute simple et absolument géniale, depuis que je l’ai découvert je ne m’en passe plus : le porte-livre !

Ce modèle en particulier est absolument top : contrairement à ceux que j’ai pu voir avant de découvrir ce modèle, il est tout léger et se plie complètement à plat. Je peux le prendre quand je pars pour un week-end, des vacances ou même une soirée, il tient dans un sac à dos et pèse seulement 300g. C’est l’outil idéal pour l’aide à la lecture et depuis que je l’ai je peux tranquillement lire mon magazine de jardinage le soir dans mon lit -oui je suis un petit retraité et je vis ma meilleure vie. Pour l’utiliser je le cale directement sur mes jambes quand je suis assis dans mon lit, mais c’est aussi possible de le mettre sur une table ou un bureau. L’orientation du support est réglable, tu peux incliner plus ou moins le support pour que le livre soit à l’angle que tu préfères et il y a aussi deux petites languettes que tu peux sortir pour bien tenir les pages de ton livre en place et éviter d’avoir à les maintenir à la main, ce qui peut être encore une source de douleur.

> Support pour livre ou revue <


Porte téléphone

Un objet un peu similaire mais pour téléphone : le porte-téléphone. Je l’utilise pour tenir mon téléphone lorsque je suis allongé sur le côté dans mon lit. Avant d’avoir ce petit support, je faisais face à trois soucis quand j’essayais d’utiliser mon téléphone :
– ma (mauvais) proprioception et mes mains qui le lâchaient inopinément
– la douleur à force de le tenir (quand je réussissais à le tenir)
– les subluxations comme expliqué plus haut

C’était d’autant plus compliqué que j’utilise mon téléphone dans mon lit la majorité du temps quand je suis en crise, ce qui veut dire que ma proprioception est encore plus nulle que d’habitude et la douleur ainsi que les subluxations sont d’autant plus présentes.

Ce modèle précis de support à téléphone est génial pour les mêmes raisons que le porte livres et revues : il se plie à plat, est extrêmement léger et ne prend quasiment pas de place. Anecdote amusante, c’est aussi un des jouets improvisés préféré de Jean-Jean… quand il l’aperçoit il fonce dessus pour le choper et le jeter de toutes ses forces, autant de fois que possible avant que je ne lui reprenne.

Mon conseil serait de t’en acheter deux d’un coup : j’en ai plusieurs, trois il me semble, et ça me permet d’en avoir toujours un sur ma table de chevet pour mon utilisation quotidienne mais aussi un dans mon sac à dos pour les trajets ou les séjours hors de la maison et un dernier de côté pour prêter à des invité-es ou à avoir en cas de casse.

> Porte téléphone <


Bouchons d’oreilles

Une habitude que j’ai mis un peu de temps à prendre mais dont je ne peux plus me passer maintenant, c’est de mettre des bouchons d’oreilles la nuit. De cette façon, je peux m’isoler complètement et être moins sensible aux bruits extérieurs quand je dors. J’ai commencé à prendre cette habitude en internat, alors que je dormais dans une chambre avec trois autre personnes, chacun-e avec son rythmes propre. Au départ c’est étrange d’avoir cette sensation dans les oreilles, mais à force on s’habitue vraiment : pour moi c’est un outil dont je ne me passe plus et qui améliore vraiment la qualité de mon sommeil.

J’ai commandé ce modèle précis de bouchons d’oreilles il y a un an et c’est le meilleur que j’ai pu tester niveau rapport qualité-prix. Pour savoir combien j’en ai utilisé depuis, je viens d’aller compter et il me reste 37 paires, sans compter les nombreux bouchons d’oreilles solitaires éparpillés sur ma table de chevet. Ce qui nous fait environ deux ans pour une boite.
Pas mal non ?

Ce qui est aussi très pratique avec ce modèle précis c’est qu’il est livré avec un petit contenant en métal qu’on peut accrocher à un trousseau de clés, une trousse de toilettes, une fermeture éclair de sac à dos… à peu près où tu veux. Cela permet de toujours avoir une paire de bouchons à portée de main, si tu te retrouves dans un endroit bruyant alors que ça n’était pas prévu ou que tu es en déplacement de dernière minute, sans avoir pu prendre ton matériel habituel.

> Bouchons d’oreilles jaunes <

Je viens de voir qu’il existe plusieurs autres couleurs de bouchons d’oreilles, au delà du classique jaune fluo pas très joli. Si j’avais su j’aurais pris les roses ou azur, qui sont si canons ! Je te mets les liens vers ces autres couleurs tout de même (et je les garde aussi de côté pour moi, quand le moment sera venu d’en racheter je pourrai en avoir des très jolis).

> Bouchons d’oreilles bleu <
> Bouchons d’oreilles azur <
> Bouchons d’oreilles rose <


Masque de nuit confortable & réglable

Pour parfaire l’isolation de nuit et optimiser au mieux mon sommeil, j’ai aussi un masque pour les yeux. Même dans une pièce avec les volets fermés, il y a toujours un peu de lumière et sans que l’on s’en rende forcément compte l’absence de noir total peut avoir un vrai impact sur la qualité du sommeil. Dans mon appartement, les portes qui séparent les pièces sont vitrées et la lumière arrive depuis le salon pour illuminer la chambre le matin, c’est là qu’un masque est indispensable pour éviter le réveil très -et surtout trop- matinal.

Depuis que j’en utilise, j’en ai testé pas mal et je pense vraiment que celui-ci est le modèle le plus adapté pour moi : il est confortable, très doux, isole complètement de la lumière, le tour de tête se règle et en bonus il arrive avec une petite pochette de rangement en tissu.

La petite astuce que j’ai pour ne pas perdre mes bouchons d’oreilles, c’est que je les range avec le masque dans la pochette : ça me permet d’avoir une table de chevet un peu plus ordonnée et d’éviter de me retrouver avec des bouchons d’oreilles dans tous les sens. Enfin plutôt, ça limite le nombre de bouchons d’oreilles dans tous les sens, j’en retrouve quand même régulièrement dans des endroits assez improbables.

> Masque de nuit confortable & réglable <


Urinoir portable

Un soucis que j’ai quasiment chaque nuit, c’est celui du passage aux toilettes. J’ai du mal à me déplacer seul, surtout en fin de journée et d’autant plus la nuit : avant de découvrir cet objet formidable je devais demander de l’aide au Deuxième Humain chaque nuit. Et quand il n’était pas disponible, j’étais parfois obligé de ramper jusqu’aux WC, en ayant si mal. Ce qui clairement, n’est pas idéal.

Ça n’est absolument pas honteux d’utiliser un urinoir, si tu n’es pas en état de passer aux toilettes seul-e à certains moments c’est au contraire un outil qui te permet de retrouver ton autonomie urinaire, et ça c’est fantastique ! (ça se dit ? c’est très empouvoirant comme expression je trouve, vive l’autonomie urinaire !)

Cet objet formidable, c’est un urinoir portable ! Il est très utilisé en hôpital, pour les personnes alitées qui ne peuvent pas se lever, après une opération par exemple. C’est un outil qui permet d’uriner sans avoir à se déplacer jusqu’aux toilettes et qui me sauve à peu près toutes les nuits en me rendant mon indépendance de la vessie, sans avoir à compter sur quelqu’un d’extérieur lorsqu’il s’agit de la vider.

Selon ton anatomie, tu auras peut-être besoin de la partie bleue que tu peux voir à gauche de l’urinoir, une sorte d’entonnoir qui se visse sur l’ouverture pour rendre la vidange de vessie plus aisée. Personnellement je n’en ai pas besoin, l’ouverture est suffisamment large et avec le coup de main ça se fait sans soucis. Si tu n’es pas en confiance, tu peux essayer de l’utiliser les premières fois dans la douche, pour t’entraîner et parer à tout risque d’accident dans la chambre. Ce que je te conseille aussi, c’est d’avoir un paquet de lingettes pour t’essuyer et un petit sac ou une poubelle fermée dans laquelle les jeter.

Ce modèle précis est particulièrement pratique pour deux raisons :
Il est transparent et c’est si pratique pour réussir à jauger l’espace qu’il te reste et ne pas te retrouver avec un urinoir qui déborde de façon impromptue. Ça n’est pas un soucis d’avoir un urinoir opaque si tu ne l’utilises qu’une fois dans la nuit, mais si tu en as besoin un peu plus alors c’est primordial de pouvoir voir où tu en es et si c’est possible de l’utiliser encore une fois.
Sa capacité est de 1000mL, soit 1L. Suivant le volume de ta vessie et le moment où ton cerveau te signale qu’il faut aller la vider, ça fait généralement entre quatre et deux utilisations.

Pour le nettoyer c’est tout simple : au début de ma journée je vais vider le contenu de l’urinoir dans les toilettes puis le rince deux fois avec un mélange de savon et d’eau, puis une troisième fois avec uniquement de l’eau. Et voilà un urinoir tout propre, prêt à être utilisé à nouveau !

> Urinoir portable <

Si tu préfères des urinoirs à usage unique je te mets aussi le lien de la version jetable, mais économiquement c’est bien plus avantageux de prendre celui qui se réutilise : un urinoir portable réutilisable coûte presque deux fois moins cher qu’un set d’urinoirs jetables, que tu ne pourras utiliser qu’une seule fois.

> Urinoir à usage unique <


Couvertures chauffantes

Quand j’étais enfant, je me souviens avoir essayé une couverture électrique chez ma tante, un soir d’hiver froid. C’était assez génial pour chauffer plus rapidement la couette qui me semblait glacée, mais une fois les vacances terminées j’ai oublié l’existence de cette invention merveilleuse. Jusqu’à il y a un ou deux ans, quand j’ai reçu une couverture chauffante pour le dos en cadeau de Noël.

Cette couverture chauffante a été ma première : elle se fixe avec deux sangles, une au niveau de l’abdomen et une au niveau du cou. Elle chauffe principalement le dos et aussi un peu le cou. C’est une très bonne couverture pour commencer, mais le soucis que je lui trouve est que la sangle du cou va vite irriter ma peau et frotter trop fort, si je l’utilise souvent elle finit par me blesser légèrement.

> Couverture chauffante dos <

Un an plus tard, une fois que j’étais sûr que ce serait un achat très utile, j’ai investi dans une couverture chauffante qui fait la totale : cou, épaules et l’entièreté du dos. Elle est merveilleuse pour ces moments compliqués de crise lorsque tout fait mal. Quand je l’utilise, j’ai l’impression d’être enroulé dans un cocon fantastique de chaleur protectrice, ce qui me permet de gérer ma douleur au mieux en limitant l’usage des médicaments, dans la limite du raisonnable.

> Couverture chauffante épaules et dos <

Ma dernière acquisition, grâce à quelqu’un qui a fait un tour sur ma liste d’envie (merci encore aux personnes qui y sont passées, ça me fait si chaud dans le cœur tu ne peux pas imaginer !), c’est une couverture qui chauffe spécifiquement le cou et les épaules. Depuis plusieurs mois c’est la partie de mon corps la plus douloureuse : avoir une couverture qui cible uniquement cet endroit est si pratique et me soulage beaucoup, sans pour autant surchauffer mon corps entier.

> Couverture chauffante cou et épaules <

Je t’ai aussi trouvé un lien de couverture chauffante rectangulaire, qui est moins spécifique mais du coup plus polyvalente si tu n’es pas certain-e de l’usage que tu préféreras : ça peut être un bon premier investissement pour voir si c’est un outil qui te convient et si tu bénéficierais d’une couverture chauffante plus spécifique, pour un endroit de ton corps particulièrement soulagé par la chaleur.

> Couverture chauffante rectangulaire <


Comme j’ai deux boules de poils à la maison, sous forme d’une lapine et d’un lapin qui adorent grignoter les câbles qui passent à proximité, j’ai protégé les fils des couvertures avec plusieurs couches de gaînes en plastique : si tu as des animaux qui ont tendance à grignoter ce qui leur tombe sous la dent, même si c’est rare, je te conseille vivement d’acheter quelques mètres de cache-câbles. Ça te permettra de faire d’une pierre deux coups : protéger ton animal d’une électrocution si la couverture est sous tension durant l’attaque et protéger ta couverture d’un grignotage intempestif qui la mettrait K-O.

> Gaînes en plastique blanche 20mm <
> Gaînes en plastique noire 20mm <
> Gaînes en plastique noire 6mm & 8mm <

Si tu cherches à sécuriser ta maison pour des lapin-es (ou même d’autres animaux) en liberté, j’ai fait une vidéo entière sur le sujet.


Matelas anti-escarres

Pour cet objet, je n’ai pas de lien : c’est un dispositif médical dont la marque précise changera selon ta pharmacie ou ton magasin de matériel médical. Pour en bénéficier, il faut en parler à taon médecin qui te fera une ordonnance, à amener ensuite en pharmacie ou magasin de matériel médical. Selon la taille du matelas que tu souhaites, il y aura peut-être un reste à charge qui ne sera pas remboursé par la sécurité sociale. A ce moment-là, je te conseille de contacter ta mutuelle ou même de l’inscrire comme frais de santé lors de la rédaction de ton dossier MDPH.

En attendant d’avoir une ordonnance, ou si jamais tu ne peux pas en avoir, c’est aussi possible d’en trouver d’occasion sur des sites comme Le Bon Coin ou la marketplace de Facebook. Mais surtout, fais attention à l’âge du matelas et à son état, je te conseille de l’essayer avant de l’acheter pour vérifier qu’il te convient et qu’il est suffisamment en forme.

Mais pourquoi avoir besoin spécifiquement d’un matelas à mémoire de forme anti-escarres ? Les escarres sont des blessures qui touchent les personnes dont la peau est plus fragile et/ou qui restent longtemps dans la même position. Je suis personnellement dans les deux cas : lors des crises je peux rester allongé dans mon lit plusieurs jours, et à cause de ma maladie, un Syndrome D’Ehlers Danlos, mon corps et ma peau s’abîment très facilement. Ce type de matelas diminue grandement mes douleurs, mais fait aussi en sorte que ma peau reste intacte même si je passe des dizaines d’heures allongé au même endroit.


Surmatelas

Mon matelas anti escarres est très chouette, soulage énormément mon corps et m’évite de me blesser lorsque je passe beaucoup de temps allongé mais il a un gros soucis : il n’est pas complètement plat. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais il est formé de plein de petit carrés, un peu comme si c’était un matelas très musclé avec des abdos.

La solution que j’ai trouvée, et qui en plus de résoudre mon problème de matelas avec des abdos ajoute un sacré niveau de confort, de douillet et de merveilleux dans mes nuits, est d’ajouter un surmatelas à mon matelas matelas.

Le modèle que j’ai choisi et que j’utilise maintenant depuis six mois n’est pas un surmatelas qui ressemble à un mini matelas, mais plutôt à une couette bien dodue que l’on placerait avant le drap de dessous. Il se fixe au matelas avec des élastiques à chaque angle et tient étonnamment bien : en six mois je n’ai eu aucun soucis de surmatelas décalé pendant la nuit, il est remis en place une fois par semaine quand les draps sont changés mais reste bien là où il doit être entre temps.

En plus de m’éviter de sentir les carrés du matelas la nuit, je veux vraiment insister sur le fait que ce surmatelas est. si. confortable. Depuis que je l’ai j’ai seulement passé quelques nuits sans (pour cause d’avoir été malade et de lui avoir fait gagner un petit tour en machine à laver) et j’ai vraiment senti la différence de confort. Et quand on est malade chronique avec un quotidien déjà assez compliqué comme ça, le confort devient une nécessité pour diminuer les douleurs et améliorer un peu le quotidien.
Un bon sommeil est essentiel pour récupérer du compliqué de la vie et lorsqu’il s’agit d’avoir un bon sommeil, ce surmatelas-couette a été un investissement que je ne regrette absolument pas.

> Surmatelas 90x190cm <
> Surmatelas 140x190cm <
> Surmatelas 160x200cm <


Couverture lestée

Cela fait plus de deux ans maintenant que je dors avec une couverture lestée et pour te résumer mon expérience en quelques mots : je ne veux plus jamais vivre dans un monde sans couverture lestée. C’est la meilleure invention de l’univers. J’en ai actuellement deux à la maison : une de 90cm de largeur que j’ai utilisée pendant un bon bout de temps dans mon lit simple puis ensuite dans mon lit double, et une de 140cm dans laquelle j’ai investi une fois que je me suis rendu compte que dormir à deux avec une couverture lestée une place n’était absolument pas pratique. du. tout.

J’ai prévu de faire une vidéo entière dédiée à ce sujet, mais je tenais à les mentionner rapidement tant elles sont devenues indispensables à mon sommeil. Elles sont très utilisées par les personnes autistes et c’est justement une personne autiste qui a créé la boutique chez qui j’ai pris les miennes. Chaque couverture est fabriquée à la demande et sur mesure : tu peux choisir tes dimensions, le poids que tu souhaites et même le tissu ! Si tu as des questions je t’invite à contacter Sister Cat Blanket via sa boutique Etsy.

Il est aussi possible d’en trouver ailleurs sur internet, fabriquées à la chaîne, mais quand on peut il est primordial de soutenir les personnes qui fabriquent des produits éthiques et de qualité, alors je t’encourage infiniment à commander chez Sister Cat Blanket !

> Sister Cat Blanket <


Et voilà pour les objets qui rendent ma vie un peu moins compliqué, édition chambre ! J’espère que tu pourras en tirer des idées pour ton quotidien, n’hésite pas à me faire tes retours en commentaire si tu commandes un des objets que je t’ai conseillé, ou même de recommander tes propres objets et partager ton expérience.

Si tu as trente secondes et que cet article t’a aidé-e, ou si mon travail en général a un impact positif pour toi, n’oublie pas d’aller sur utip.io/vivreavec pour regarder une publicité ou bien me faire un don ! Même un euro par mois, ça peut te sembler peu mais ça aide beaucoup et c’est très précieux !

Si tu veux une liste qui récapitule tous ces objets (et même davantage), c’est juste ici.


Je suis assez impressionné avec moi-même parce que j’ai réussi à retrouver les produits exacts que j’utilise, mis à part le matelas qui vient d’une pharmacie, tous les autres produits sont bien ceux que j’ai à la maison et sont donc testés et approuvés à 100%.

Tu peux bien entendu chercher de ton côté si tu veux des modèles légèrement différents, mais je tenais à te partager les liens exacts de ce que j’utilise moi-même. Les liens vers le site d’Amazon sont mes liens affiliés, si tu passes par eux pour acheter des produits je touche une (petite) commission sur les ventes. Si jamais tu veux acheter un autre produit sur Amazon, n’hésite pas à me mettre un commentaire et je pourrai te donner un lien affilié pour ce produit précis !

J’ai aussi un lien pour 30 jours d’Amazon Prime gratuits, pour bénéficier de la livraison gratuite et en un jour, ainsi que des films et séries en streaming.

4 commentaires sur “11 objets qui m’aident au quotidien – la chambre

  1. Je rajoute mes petits objets : un mug de thermo pour boire du thé chaud allday/ un coussin de cervicales/ une nintendo switch ( pokemon 🥰 ) / et un « traversin » que je plaque contre moi, pour faire un poids en plus quand je tousse beaucoup. ( et merci pour la couverture lestée🥰)

  2. Merci pour ce superb article ! J’ai la meme tablette pour ordinateur indispensable pour moi (douleur chroniques au dos et opération avec tongue suites opératoire! les bouchons d’oreille aussi. Un autre de mes indispensable c’est une bouillote éléctrique que je peux recharger tout seul depuis mon lit ainsi qu’une pince (comme pour attraper les déchets par terre) qui me donne plus d’indépendance. Je rajouterais aussi une petite batterie externe qui me permet de recharger mes appareils depuis le lit sans avoir besoin de tonnes de rallonges (les fils qui s’emmèlent , qui se glissent sous le dos et tout c’est inssuportable).
    Merci encore pour tout ce que tu fait et bonjour aux patates !

  3. Merci pour cet article. Le surmatelas a l’air si moelleux. A la maison j’ai un surmatelas chauffant, pas moelleux du tout pour la peine mais c’est tellement agréable d’avoir le dos au chaud quand j’ai des douleurs la nuit !
    J’hésitais à prendre une table de lit vu que j’ai beaucoup de mal à tenir à mon bureau, la grande a l’air très bien. Je pense la commander quand je pourrai. Merci pour le lien

  4. Merci pour tous ces bons objets ! Je ne peux plus me passer d’un masque de nuit ou de bouchons d’oreille non plus. Il faut vraiment que je me prenne une petite table de lit.
    En ce qui concerne le porte portable, la solution que j’ai trouvé, c’est juste une pochette à portable classique. J’en ai une qui se ferme sur le devant (du style où on peut mettre des cartes) et qui s’utilise pour poser le portable dans un sens ou dans l’autre (à partir du moment où c’est sur la longueur) sur le même principe que les porte portables dont tu parles. Ca protège aussi le portable quand mes mains décident de tout lâcher sans raison.
    Merci de l’article. 🙂

Réagissez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s