Quand je ne fais pas de vidéo mais que je culpabilise alors j’écris un article | Jour 24

Chère personne qui regarde le calendrier d’En Attendant 2018 chaque matin avec impatience, ce matin, pas de vidéo pour toi.

Ça n’est pas que je n’avais pas envie, ça n’est pas que je ne t’aime pas, ça n’est pas parce que j’ai fini mon sachet de tranches pommes séchées et que je me suis retirée dans mon lit jusqu’à ce qu’il se remplisse tout seul parce que la vie est trop injuste (quoi que)…
C’est tout simplement parce que depuis plus d’une semaine je me traîne au fond de mon lit et je suis incapable de bouger ou de faire des choses très intéressantes : ajoute à ça mes passages à l’hôpital de mercredi et jeudi et tu comprendras que l’épuisement est intense -rien de trop grave pour l’hôpital, ne t’en fais pas.

Illustration de mon état depuis une semaine
(même si pour aller voir le médecin on m’a dit de mettre des vêtements d’adulte)

Autant te dire que quand on se sent autant en forme qu’un galet secoué par les vagues un jour de tempête, c’est compliqué de travailler. Et c’est si compliqué pour moi en ce moment que même un simple mail pour organiser une de mes interventions ou un de mes déplacements de 2018 me prend presque une heure.
Je dois faire des pauses très régulières, je m’endors sur mon ordinateur, je fixe le vide un long moment sans trop me rendre compte que j’ai décroché ou sans être capable de reprendre pied…

Cet article me prendra sûrement plusieurs heures à rédiger alors que je sais déjà qu’il sera ridiculement court. Et c’est frustrant, frustrant et un poil angoissant quand une partie de ma vie professionnelle pour l’année à venir est en train de se mettre en place et que je dois être capable de montrer que ça vaut la peine de m’engager pour une conférence, une intervention ou une vidéo.

Quand j’ai réalisé que j’allais vraiment mal en ce moment

Voilà voilà quelques nouvelles, je ne sais pas trop quoi écrire d’autre à part qu’il faut vraiment que j’aille dormir (pour la troisième fois de la journée mais qui es-tu pour juger chère personne de l’internet, toi aussi parfois tu dors).

Du coup je te laisse avec quelques photos mignonnes de Rafale parce qu’on a jamais assez de photos de Rafale dans sa vie.
Prends bien soin de toi, fais attention à tes limites et, dans la mesure du possible, prends du temps pour toi et pour te (re)poser.

Rafale déguisée en chat
Rafale fabulous et intriguée
Rafale confortablement installée sur une montagne de coussins
Rafale en train de piétiner mes plantations (qui poussaient déjà difficilement)
Rafale en plein câlin avec sa peluche

 

8 commentaires sur “Quand je ne fais pas de vidéo mais que je culpabilise alors j’écris un article | Jour 24

  1. Courage ! J’espère que tu vas un peu mieux depuis le 24. Et ne t’inquiète pas, le monde sera toujours là quand tu seras de nouveau en forme (en tout cas, tous les gens qui en valent la peine). <3

  2. Plein de courage et d’amour pour toi en espérant que ça te créé un beau cocon confortable pour te reposer.
    J’ai un peu très hâte de te rencontrer en vrai cette première semaine de 2018 avec le Mrjc, mais le plus important c’est que tu ailles bien.
    Prends soin de toi et bisous à ta lapine-princesse-au-petit-pois ! (et encore merci pour tes vidéos)

  3. on comprends et tu es déjà assé génial comme ça ce post est d’une profonde honnetetée et je te souhaite plein de récomfort

  4. Prends soin de toi Margot, si tu ne postes rien pendant quelques jours, cela ne nous empêche pas de penser à toi. Le plus important c’est de prendre soin de toi, ce n’est pas de l’égoïsme, juste une question de survie dans nos conditions de malades chroniques. Alors repose-toi, profite de ces fêtes pour être bien entourée si possible, et surtout pour te reposer et revenir en meilleure forme. Bonne fêtes et tout plein de courage et d’énergie.

  5. Hey, ne t’en fais pas d’accord? Ton article était très bien !!
    J’espère que cela va aller mieux pour toi, que tu vas pouvoir te reposer ^^
    Je t’envoie plein de soutient!
    (Rafale est beaucoup trop mignonne)

  6. repose toi, je sais ce que c’est d’être épuiser, mâme en n’ayant pas fait assez de chose… prends bien soin de toi, de tout coeur avec toi!

Réagissez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s